BARBET SCHROEDER au CENTRE POMPIDOU


  
BARBET SCHROEDER
RÉTROSPECTIVE
 
LES CINÉMAS DU CENTRE POMPIDOU 21 AVRIL-11 JUIN 2017
CINÉMAS 1 ET 2, PETITE SALLE
 
Du 21 avril au 11 juin, le Centre Pompidou dédie une rétrospective intégrale à l’énigmatique Barbet Schroeder. Artisan de la Nouvelle Vague, producteur de chefs-d’oeuvre à travers les Films du Losange, Barbet Schroeder a filmé aux 4 coins du monde dès 1969 : d’Ibiza à l’Ouganda, de la Nouvelle-Guinée à Paris, d’Hollywood à Medellín. A ce jour, il a réalisé 24 films, fictions et documentaires qui s’intéressent à la complexité du mal et au pouvoir. Tous sont présentés lors de cette rétrospective - en présence du cinéaste, d’acteurs et collaborateurs, ainsi que de spécialistes de cette oeuvre à la fois légendaire et inclassable - qui rend également compte de son travail de producteur et des rôles qu’il a tenus dans les films d’amis.

Barbet Schroeder donnera une master class exceptionnelle le samedi 13 mai et présentera 15 séances tout au long de la rétrospective. Le court métrage Où en êtes-vous, Barbet Schroeder ?, commande du Centre Pompidou pour la collection éponyme, ouvrira cette rétrospective. Son nouveau long métrage Le Vénérable W., dernier volet de la « Trilogie du Mal » sera projeté en avant-première le 1er juin (sortie nationale le 7 juin).
 
FILMS PRÉSENTÉS DANS LA RÉTROSPECTIVE DU CENTRE POMPIDOU :

FILMS DE BARBET SCHROEDER : More (1969, 115’), La Vallée (1972, 106’), Général Idi Amin Dada : Autoportrait (1974, 92’), Maîtresse (1975, 112’), Koko, le gorille qui parle (1978, 85’), The Charles Bukowski Tapes (1982, 230’), Tricheurs (1984, 94’), Barfly (1987, 100’), Le Mystère von Bülow (Reversal of Fortune, 1990, 111’), J.F. partagerait appartement (Single White Female, 1992, 107’), Kiss of Death (1995, 101’), Le Poids du déshonneur (Before and After, 1996, 108’), L’Enjeu (Desperate Measures, 1998, 96’), La Vierge des tueurs (La Virgen de los sicarios, 2000, 97’), Calculs meurtriers (Murder by Numbers, 2002, 118’), L’Avocat de la terreur (2007, 135’), Inju, la bête dans l’ombre (2008, 105’), Les Grands (The Grown-Ups, série Mad Men, saison 3, épisode 12, 2009, 55’), Amnesia (2015, 96’) - Le Vénérable W. (2017, 100’), Où en êtes-vous, Barbet Schroeder ? (2017, 13').

DOCUMENTS : Le Cochon aux patates douces (1971, 8’), Sing Sing (1971, 5’), Maquillages (1971, 12’), Some More (coréalisée avec Victoria Clay Mendoza, 2015, 55’).

BARBET SCRHOEDER PRODUIT ET JOUE : La Boulangère de Monceau (Éric Rohmer, 1962, 22’), La Collectionneuse (Éric Rohmer, 1967, 90’), Paris vu par… (Jean Douchet, Jean Rouch, Jean-Daniel Pollet, Éric Rohmer, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, 1965, 90’), Flocons d’or (Werner Schroeter, 1973-1976, 163’), Roberte (Pierre Zucca, 1978, 104’), Le Pont du Nord (Jacques Rivette, 1982, 127’), Mars Attacks! (Tim Burton, 1996, 106’), Comme un chien (Benoît Delépine, 2010, 6’).


Cette rétrospective sera accompagnée de la sortie d'un coffret DVD : BARBET SCHROEDER, Un regard sur le monde (Carlotta Films). 

POUR EN SAVOIR PLUS


Communiqué presse
Pierre Laporte Communication


Visuel : Barfly © MGM





About Stefano Zago

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.